De la vie nue ou le jugement sans loi

De la vie nue ou le jugement sans loi

Dans Moyens sans fins, notes sur le politique et l’Ouvert, De l’homme et de l’animal (réédité pour le premier et publié pour le second aux éditions Rivages), la philosophie de...

Nathalie Quintane : les déroutes du sens

Nathalie Quintane : les déroutes du sens

Formage,  Les Quasi-Monténégrins suivi de Deux Frères Éditions P.O.L Qui aime la chansonnette ne pourra qu’aimer Nathalie Quintane. Depuis quelques livres subtils, déstabilisants, cette...

Eugène Savitzkaya - L’enfance nue des origines

Eugène Savitzkaya – L’enfance nue des origines

Consacré « frère en écriture » et comme un « grand écrivain » par Hervé Guibert, Eugène Savitzkaya a depuis Mentir et Mongolie plaine sale, écrit une dizaine de livres...

Les écritures de Cy Twombly

Les écritures de Cy Twombly

Hanté par les inscriptions, l’empreinte à peindre ou à graffiter, le plus européen des peintres américains expose à la galerie Karsten Greve. Article in  « Le quotidien de Paris », le 11...

Zingaro, une œuvre au noir (Triptyk)

Zingaro, une œuvre au noir (Triptyk)

Profondément ancrés dans les rites de passage, de régénérescence, les spectacles de Bartabas nous ont habitués à leurs cycles de métamorphoses. Entretien avec Bartabas sur Tryptik, sa...

Continent créole (dans le vent d’ouest du cyclone) Entretien avec Raphaël Confiant par Yan Ciret

Continent créole (dans le vent d’ouest du cyclone) Entretien avec Raphaël Confiant par Yan Ciret

Suivi de Soulèvements (comme une pierre de lave jetée dans le jardin du maître) Yan Ciret : En quoi l’enseignement du créole est-il une question cruciale de ce que vous avez appelé,...

Le carré noir sur fond noir de Guy Debord

Le carré noir sur fond noir de Guy Debord

Chaque film est une guerre, une aventure, un conflit avec le monde réel, peu de cinéastes ont fait de cette bataille incessante la matière même de leur oeuvre. Et si quelqu’un a poussé à...

Généalogie des métamorphoses monstres • Entretien avec Jean-Louis Schefer par Yan Ciret

Généalogie des métamorphoses monstres • Entretien avec Jean-Louis Schefer par Yan Ciret

Esprit mobile, vif argent, même, que celui de Jean-Louis Schefer. Mais d’un calme ironique, comme détaché des attaches de « premières vues », voire de « premières...

Thomas Hirschhorn : Travailleur d’Horus

Thomas Hirschhorn : Travailleur d’Horus

Chalet Lost History  avec des textes intégrés de Manuel Joseph Galerie Chantal Crousel du 13 décembre au 21 février 2004 Par Yan Ciret, in Art press n° 301, mai 2004, Une figure domine toute...

La seconde mort du corps prolétaire

La seconde mort du corps prolétaire

Entretien Stanislas Nordey avec Yan Ciret « Entre beauté esthétique et virulence politique, Stanislas Nordey travaille au corps la représentation, montage du geste fabuleux à son envers, le...

De la vie nue ou le jugement sans loi

De la vie nue ou le jugement sans loi

Dans Moyens sans fins, notes sur le politique et l’Ouvert, De l’homme et de l’animal (réédité pour le premier et publié pour le second aux éditions Rivages), la philosophie de Giorgio Agamben dessine une voie où l’homme dans l’animal ne serait pas réduit à l’animalisation de l’humanité. L’accomplissement messianique de la fin de l’histoire devient là: plus urgente des interrogations : l’enjeu consiste à substituer à la fusion du zoologique et du biologique, un avènement de la vie nue des peuples autre qu’un acheminement vers leur destruction.

juin 28, 2020  |  No Comments » Lire la suite
Généalogie des métamorphoses monstres • Entretien avec Jean-Louis Schefer par Yan Ciret

Généalogie des métamorphoses monstres • Entretien avec Jean-Louis Schefer par Yan Ciret

Esprit mobile, vif argent, même, que celui de Jean-Louis Schefer. Mais d’un calme ironique, comme détaché des attaches de « premières vues », voire de « premières mains », trop dénoué, trop délié, pour cela. Détournements théologiques des représentations, corps, matières, postures, art, peintures, sacrements, métamorphoses. Mais moins obsessionnellement « tableaux vivants » des manières érotiques et profanatrices que Pierre Klossowski et sa « monnaie vivante ». Pensée vaste, véritable lecteur et détecteur des signes, de l’art pariétal aux pères de l’église, au cinéma moderne (Ozu, Dreyer, Bresson), du Burlesque à Raul Ruiz. Probablement le plus grand analyste vivant, relié à une « variété » (pour reprendre Paul Valéry) de fils, de plans, de cadres, des traces illisibles que laissent glisser l’histoire. Clarté de ce travail de montages, des temps, des espaces, des sciences, des anomalies, des dégénérescences animales, végétales, minérales, humaines. L’envers et l’endroit, le coup droit et le revers, le double, l’énigme, la « Profanation de l’Hostie » (Paolo Uccello) et son empreinte négative, sa couleur de prédelle. On ne sait jamais sur quel J.L.S on doit faire face.

décembre 26, 2019  |  No Comments » Lire la suite
L’autodafé de Guy Debord (I)

L’autodafé de Guy Debord (I)

Une esthétique du dépassement de l’art

Conférence de Yan Ciret, pour le colloque « Guy Debord » au Parlement des philosophes et Musée d’art moderne de Strasbourg. Février 2007

mai 08, 2018  |  No Comments » Lire la suite
Ce qu’intervenir veut dire - Entretien avec Pierre Bourdieu

Ce qu’intervenir veut dire – Entretien avec Pierre Bourdieu

Cet entretien avec Pierre Bourdieu a été réalisé par Yan Ciret en décembre 1994, suite à la sortie de « La misère du monde », un imposant ouvrage de facture inhabituelle dans lequel une équipe de vingt-trois sociologues a procédé à de longs entretiens avec tout un kaléidoscope social de personnes : travailleurs immigrés, habitants de Zup, couple de SDF ou de petits agriculteurs, policiers, infirmières, étudiants…

avril 09, 2016  |  No Comments » Lire la suite
L’Europe contre les nations - Entretien Alain Finkielkraut

L’Europe contre les nations – Entretien Alain Finkielkraut

« Les hommes ont besoin de l’Histoire ; elle les aide à se faire une idée de qui ils sont.
Mais l’Histoire comme la sainteté, peut résider dans le cœur ; c’est assez qu’il ne soit pas vide. » 
V.S. Naipaul. 

Yan Ciret : Pourquoi vous en êtes vous pris si souvent au métissage, à ce vivre ensemble des sociétés pluriculturelles. Pourquoi vous en êtes vous pris à ce que Godard a appelé pour Sarajevo un « art de vivre» et là les deux mots comptent?

 Alain Finkielkraut : (long silence) Parce qu’il me semble qu’il s’agit tout à la fois d’une grande imposture et d’une grande illusion. Le métissage est le moyen pour l’illusion lyrique qui s’était investie dans le communisme de se perpétuer après le communisme.

mars 08, 2016  |  No Comments » Lire la suite
Vers le Chaos-monde - Entretien avec Édouard Glissant

Vers le Chaos-monde – Entretien avec Édouard Glissant

 Dans cet entretien, Edouard Glissant, poète, romancier, essayiste, auteur dramatique et penseur de la “créolisation” revient sur la notion de Chaos-monde comme espace où les cultures occidentales peuvent rencontrer les cultures qui ne le sont pas…

juin 22, 2014  |  No Comments » Lire la suite
La fabrique, la révolution, l’émancipation - Jacques Rancière

La fabrique, la révolution, l’émancipation – Jacques Rancière

Une pieuvre idéologique enserre toute pensée révolutionnaire, elle en destitue la violence légitime, qui déclasse l’ordre établi ; elle lui dénie le droit à la théorie nécessaire, qui réintroduit le « n’importe qui » démocratique dans un agencement qui échappe au déterminisme social. Cette pensée émancipée s’élève contre l’assignation de l’individu à des identifications lui retirant sa capacité subjective, de produire du sens en son nom propre. Nombre des auteurs de la Fabrique connaissent ce procès.

mai 11, 2014  |  No Comments » Lire la suite
Remarques sur le terrorisme - Entretien avec Toni Negri

Remarques sur le terrorisme – Entretien avec Toni Negri

Retourné en 1997 dans son pays natal, l’Italie, pour se constituer prisonnier après quatorze ans d’exil en France, Toni Negri qui fut l’un des maîtres à penser de l’extrême gauche italienne, brillantissime professeur, traducteur des écrits de philosophie du droit de Hegel, spécialiste du formalisme juridique, et de Descartes, de Kant ou de Dilthey, revient, avec Yan Ciret, sur la notion de “Terrorisme” à la lumière de ses expériences des années de plombs italiennes.  

mai 10, 2014  |  No Comments » Lire la suite
Sous le règne de la divine économie qui nous gouverne

Sous le règne de la divine économie qui nous gouverne

D’autres que Giorgio Agamben ont cherché une généalogie du pouvoir, où le règne et la gloire se confondent, sous le jour tout puissant de l’économie. Mais personne n’avait encore remonté le paradigme théologique de l’oikonomia aussi loin, tout en instruisant un passage entre des concepts religieux autant que politiques. Celui qui fut l’apôtre Philippe, dans L’Évangile selon Saint Matthieu de Pasolini, a engagé depuis longtemps une historiographie de la profanation du système économique dominant.

mai 09, 2014  |  No Comments » Lire la suite
Le Léviathan dans la doctrine de l’Etat de Thomas Hobbes 

Le Léviathan dans la doctrine de l’Etat de Thomas Hobbes 

Pour certains, il est le diable en personne, son adhésion un temps fervente au nazisme, son antisémitisme contradictoire, théologico-politique, font de lui un « intouchable » de la pensée contemporaine. L’un des derniers grands « refoulés » du XXème siècle. Régulièrement, les libéraux et les sociaux-démocrates, les universalistes ou les « droits-de-l’hommistes », tentent de le rayer de la carte,

mai 09, 2014  |  No Comments » Lire la suite
Un terrorisme sans terreur de la violence légitime - Entretien avec Éric Hazan

Un terrorisme sans terreur de la violence légitime – Entretien avec Éric Hazan

Avec Éric Hazan, La Fabrique se confond avec l’histoire d’un homme à la ligne politique radicale, avec l’expérience de plusieurs vies. Très tôt engagé politiquement, auteur, ses titres parlent pour lui : Chronique de la guerre civile, la novlangue du néo-libéralisme.

mai 08, 2014  |  No Comments » Lire la suite
Debord sans temps mort

Debord sans temps mort

La réfutation comme mode d’agir a été, longtemps, la pratique de Guy Debord. Une récusation de “tous les jugements tant élogieux qu’hostiles” portés sur lui, pour reprendre sa formule, fut son signe, sa déclaration de guerre, préalable à tout discours sur la société spectaculaire marchande. Dans une lettre du 27 mars 1993, adressée à Brigitte Cornand, à propos du film de Canal +, Guy Debord, son art et son temps, il écrit ceci : “Je ne veux entendre, ni ne veux que vous entendiez vous-même, de quiconque, aucune sorte de remarque, même élogieuse.

mai 05, 2014  |  No Comments » Lire la suite
Le Théâtre, l'Europe, L'Archipel, entretien avec Massimo Cacciari

Le Théâtre, l’Europe, L’Archipel, entretien avec Massimo Cacciari

Réalisé le 24 mars 1997 à Venise, cet entretien avec Massimo Cacciari, philosophe et maire de Venise jusqu’en 2010, a fait l’objet d’une vidéo produite par la Scène Nationale d’Orléans, dans le cadre des «Entretiens du Théâtre européen» organisé par Ulysse (Carré Saint-Vicent, 45000 Orléans). Ce film a été également projeté à Kassel lors de la Documenta X en 1997.
Cet entretien figure également dans l’ouvrage de Yan Ciret : Chroniques de la scène monde, paru aux éditions La passe du vent, 2000.

mai 04, 2014  |  No Comments » Lire la suite